Pourquoi, pour elle, c’est « Ensemble pour Villejuif »

Enfant de Villejuif, Michèle Boujhad est commerçante de proximité au service des habitants du quartier Alexandre Dumas, où elle a grandi. Dans une lettre à ses voisins, elle explique pourquoi elle a accepté d’être candidate sur la liste de rassemblement des forces de gauche et écologistes que conduira Pierre Garzon le 15 mars prochain, lors du premier tour de l’élection municipale. Voici son témoignage.

«Être candidate cela n’est pas un choix évident et j’ai longuement réfléchi à la proposition de Pierre qui m’honore et m’oblige devant vous. Être à votre service est ma nature et je le fais déjà comme commerçante. Mais ce temps de réflexion m’a permis de poser les raisons qui ont motivé mon acceptation. Je vous les livre en toute sincérité comme j’en ai l’habitude.

Villejuif change mais pour qui ? La ville voit arriver des dizaines de chantiers de construction d’immeubles neufs à un prix si cher que cela empêche les Villejuifois de pouvoir louer ou acheter. Pendant ce temps, des bailleurs peu scrupuleux dans certains quartiers ne s’occupent que de percevoir les loyers, sans jamais en réinvestir dans l’entretien des immeubles et des espaces extérieurs.

Notre quartier est à l’abandon. Le symbole le plus fort de cette situation est celui du Bus 131, seul moyen de transport pour des milliers d’habitants du quartier: il est à l’arrêt depuis maintenant…18 mois ! Les habitants le disent à juste titre “on est les délaissés de la municipalité”. L’école Joliot Curie, qui accueille nos enfants, souffre d’un manque cruel de moyens et les absences non remplacées des enseignants auraient mérité la mobilisation du Maire actuel. Ça n’a pas été le cas et les mamans comme moi en ont vu les conséquences.

Pourtant, notre quartier a plein d’atouts pour évoluer, grandir avec vous et pour vous.

L’arrivée prochaine du métro, grâce au département du Val-de-Marne et à Pierre Garzon qui est élu aux transports, devrait être une chance et non un stress. Nous étions loin de tout, nous serons prêts de tout. Mais aujourd’hui, les bailleurs et la Ville jouent à spéculer sur le quartier en utilisant l’arrivée des métros 14 et 15. Au contraire, cela devrait servir la rénovation des quartiers, la revitalisation du petit commerce, l’arrivée de nouveaux services publics et d’emplois pour nos jeunes.

La ZAC Campus Grand Parc, qui sera à moins de 10 minutes à pieds du 8 mai, doit être relancée pour accueillir bientôt un campus urbain centré sur la recherche et l’innovation dans le secteur de la santé, tout en répondant aux besoins des habitants (logements, emplois, transports, cadre de vie, commerces, services) et aux salariés du site. Tout cela doit bénéficier pour le futur aux habitants du quartier à condition d’y être associés.

Nous sommes dans un quartier où la solidarité existe, malgré les difficultés de la vie. Les fins de mois sont difficiles mais les mains tendues sont faciles. Je veux redonner tout ce que vous m’avez donné en étant votre élue. Une élue à l’écoute, de proximité, engagée.

Je compte sur votre soutien les 15 et 22 mars avec le bulletin de vote “Ensemble pour Villejuif, écologique et solidaire”. »

Fermer le menu