Faire vivre la solidarité dans les actes

Il y a plus de 40 ans mes enfants élevés je me suis mise au service de mes voisins en créant une Amicale des Locataires qui a pour but de relier les Résidents entre eux par des repas de fin d’année, des fêtes des voisins et des ateliers pour enfants. Cela a créé une solidarité chaleureuse.

Je me suis également investie dans mon quartier (sud) en y créant avec une amie l’Association d’aide aux devoirs, « Réussite »,  qui aujourd’hui compte une trentaine de petits Villejuifois du CP au CM2. Je compte dans l’avenir ouvrir d’autres sites, dans le centre et le nord de Villejuif, nous le devons à ces enfants qui ont quelquefois du mal à se concentrer pendant la classe et qui par d’autres méthodes plus ludiques complètent avec nous, les cours de l’Education Nationale.

Ce quartier sud qui est riche de la diversité de ses habitants, mérite d’avoir un marché (Delaune) plus attractif que je vois mourir depuis quelques années. Le mardi 2 étals, le jeudi 3 ou 4. Pourtant les marchés forains sont des lieux de convivialité où l’on peut acheter des produits moins chers que dans les supermarchés.

Les commerçants de ces marchés forains sont des gens courageux qui à l’aube vont aux halles de Rungis pour mettre les produits à la vente au retour.

I l faut redynamiser le marché Delaune en proposant des emplacements moins chers, faire venir des maraichers d’Ile de France (en circuit court). Proposer une diversité de produits afin de faire revenir les habitants et changer les habitudes d’achats.

Jeanine Rollin-Coutant

Fermer le menu