PHILIPPE MEYNE: Villejuif a besoin de retrouver de l’apaisement.
Philippe Meyne et Sophie Taillé-Polian

Pourquoi pour lui, c’est Ensemble pour Villejuif.

Petit-fils, fils de villejuifois.es, habitant de Villejuif depuis longtemps, universitaire, je suis impliqué dans la vie de notre ville depuis longtemps à travers un engagement culturel puis associatif auprès des parents d’élèves et aujourd’hui dans le sport.

 J’ai vu ma ville se dégrader. Son environnement a été dégradé par des constructions anarchiques réalisées sans concertation, au coup par coup. Les relations entre les habitante.es se sont dégradées par une politique préférant la division à la coopération. Après six ans d’un mandat chaotique, Villejuif se révèle à moi et à beaucoup comme un vaste chantier déshumanisé où tout est compliqué : se déplacer, avoir accès aux sports, à la culture etc.… J’ai donc décidé de donner une autre dimension à mon engagement et, au côté de Génération.s, j’ai rejoint le collectif Ensemble pour Villejuif pour une ville plus solidaire, plus écologique, plus apaisée.


Facebook


Twitter

Fermer le menu