MEHDY KADRI : Pierre Garzon, un défenseur du service public des transports

Pourquoi, pour lui, c’est « Ensemble pour Villejuif ».

Machiniste-receveur du centre bus RATP Quai de Seine à Ivry, Medhy Kadri, est venu mercredi soir 5 février à l’Espace congrès Les Esselières apporter son soutien à Pierre Garzon et Sophie Taillé-Polian qui ont présenté devant 600 Villejuifois.es le programme et les candidats de leur liste  « Ensemble pour Villejuif ». Avec son gilet rouge de syndicaliste, il était accompagné d’une bonne douzaine d’agents de la RATP d’Ivry et Vitry engagés à fond depuis le 5 décembre, comme lui, dans le mouvement social pour le retrait de la contre-réforme Macron des retraites.

« Pourquoi je suis là ce soir ? Parce que le PCF est proche de nous et ses élus, comme Pierre Garzon, sont dans tous les combats que nous menons, ils sont au piquet de grève le matin avec nous, c’est normal qu’on leur rende la pareille.
Et puis ce matin encore, au conseil d’administration d’Ile de France Mobilités, il a pris notre défense face à Mme Pécresse, l’amie et le soutien politique du maire de Villejuif. Il a dénoncé la répression engagée par la direction de la RATP, répression qu’elle a justifiée. Et il s’est opposé à l’accélération de l’ouverture du réseau RATP à la concurrence privée, qu’elle souhaite et qui se traduira par la mise à mal de l’obligation de service public qu’a la Régie.
Mais je suis aussi là ce soir comme Villejuifois de naissance, il y a 32 ans, qui en a assez de voir la ville qu’il aime être défigurée…»

Fermer le menu