JANINE ROLLIN-COUTANT :  j’ai confiance en Pierre GARZON

Pourquoi, pour elle, c’est «Ensemble pour Villejuif».

Janine Rollin-Coutant a été pendant 10 ans dans l’opposition à la municipalité de Claudine Cordillot, aujourd’hui elle s’engage comme candidate avec Pierre Garzon et Sophie Taillé-Polian. Elle nous explique pourquoi ci-dessous. Ancienne candidate aux élections européennes de 2009 sous les couleurs de la liste d’Europe Ecologie conduite en Ile-de-France par Eva Joly et Daniel Cohn-Bendit, elle milite aujourd’hui avec La Gauche Citoyenne, dont les figures de proue dans notre département sont les maires d’Orly et d’Arcueil, Christine Janodet et Christian Métairie. Elle veut ainsi promouvoir la laïcité, la lutte contre les discriminations, les droits des individus à la mixité sociale. Et elle aussi engagée dans de nombreuses associations, dont l’amicale des locataires de la résidence Beau Soleil, qu’elle préside depuis 40 ans.

«Il y a plusieurs fondements à mon engagement, comme candidate, avec «Ensemble pour Villejuif écologique et solidaire». A commencer par le fait que moi j’ai confiance en Pierre Garzon, qui conduit notre liste de rassemblement des forces de gauche et écologistes.

Depuis 2015, j’ai suivi son travail au conseil départemental du Val-de-Marne et j’en ai vu les résultats. Cela m’a convaincu qu’il fera un très bon maire pour notre ville. Je le dis avec d’autant moins de complaisance que j’ai été conseillère municipale d’opposition, durant plusieurs mandatures, quand des élus de son parti dirigeaient la mairie.

Et pour moi il y a bien sûr l’écologie, c’est primordial. Le maire, dans ce domaine ne fait rien du tout. Ou plutôt si: il coupe des arbres pour en replanter d’autres! Or l’écologie doit être au cœur du problème, il y a tant de choses à faire. Par exemple, mettre beaucoup plus de bio aux menus des cantines d’école, bannir l’usage des plastiques dans les services et équipements municipaux… Tout ce qui peut être fait en écologie doit absolument être fait.

C’est le sens de beaucoup des 125 propositions de notre programme, que j’invite à découvrir sur ce site. Ce programme on l’a élaboré ensemble, dans le respect de ce que nous ont dit les Villejuifois, mais aussi dans le respect des différentes sensibilités de notre liste. Ce groupe, « Ensemble pour Villejuif », a les mêmes valeurs que celles que je défends depuis toujours.

Je me suis engagée avec lui aussi pour changer l’étiquette peu reluisante collée à la peau de notre ville par un maire qui ne cesse de tromper son monde. Il promet plein de choses qu’il ne tient pas. Par exemple, comme présidente de Réussite, une association d’aide aux devoirs qui rayonne auprès de plusieurs dizaines d’enfants sur trois sites dans Villejuif, j’attends toujours la photocopieuse promise. On a certes une subvention, et c’est la moindre des choses.Ce qui nous permet de faire des sorties avec les enfants.

J’ai 76 ans, ce sera mon dernier engagement politique, même si après je serai encore disponible, du moins tant que je le pourrai, pour tout un tas de choses, dont la défense du quotidien des habitants de mon quartier. Mais je considère qu’aujourd’hui encore c’est de mon devoir de m’engager politiquement, d’essayer de faire changer le cours des choses. D’essayer de rassembler les gens.

Le maire a transformé notre ville, c’est aussi pourquoi je m’engage, pour qu’on stoppe tout cela. J’habite les quartiers sud, ce sont encore, malgré tout, des quartiers merveilleux, où les gens se parlent. Dans les grands ensembles d’accession à la propriété que le maire a fait construire, cela sera sans doute une atmosphère différente, les gens ne se parleront pas, certains ne pourront payer de crédits qu’ils ont à rembourser, cela va être terrible, Il faudra aussi les défendre. »

Fermer le menu