Ensemble, décidons le devenir de l’OPH

C’était un engagement de la campagne électorale, le devenir de l’OPH se décidera dans le cadre d’une véritable concertation avec les villejuifois.

Pour rappel, la loi ELAN oblige les offices de logements sociaux à fusionner entre eux pour arriver à un seuil minimal de 12 000 logements.

Villejuif, avec son patrimoine de 3200 logements dans une commune où arriveront bientôt 2 nouvelles  lignes de métro est fortement convoitée. Or, notre volonté est de maintenir dans la ville des logements à un prix abordable pour les habitants. Qui n’a pas constaté la hausse vertigineuse des prix des loyers dans le parc privé ? Combien d’habitants sont obligés de se serrer dans des appartements trop petits en raison du prix exorbitant des loyers ?

La feuille de route que se donne la nouvelle majorité municipale est claire. Les électeurs en juin dernier, ont majoritairement indiqué leur attachement à une politique qui défend un droit au logement pour tous et qui intègre les citoyens aux décisions qui les concernent.

L’OPH – l’Office Public de l’Habitat-, est un bien commun des villejuifois, notre volonté est de vous associer à son devenir. Des  démarches s’engagent  pour décider du développement de notre office. Trois critères majeurs dictent le contenu de notre recherche de partenaire pour l’OPH. Celui d’une gestion de proximité et de qualité, celui d’une capacité financière pouvant porter la réhabilitation du patrimoine, enfin nous  serons très attentifs à la place  des locataires et des élus dans le schéma de gouvernance du bailleur.

C’est sur la base de la clarté des réponses, sur le plan des modalités juridiques et sur les conditions et garanties financières, qu’ensemble nous devrons arrêter notre choix.

Ces prochaines semaines vont donc être décisives, vos attentes, vos propositions, vos exigences rythmeront et alimenteront le contenu de nos échanges avec les trois partenaires. Si les contraintes sanitaires empêchent l’organisation de grandes réunions publiques, chacune et chacun d’entre nous peut répondre au questionnaire qui  sera mis à  disposition. Plus encore !  Nous toutes et tous, pouvons le faire remplir dans nos familles, auprès de nos voisins et amis.

Dès à présent nous vous donnons rendez-vous lors du conseil municipal du 16 novembre où sera lancée cette consultation citoyenne.

Ensemble, nous avons l’opportunité de réaffirmer notre attachement au logement social, de dire haut et fort notre volonté de pouvoir continuer à vivre à Villejuif.

Le Groupe des élus communistes et citoyens

Fermer le menu