ANNE-GAËLLE LEYDIER : rien ne se fera sans les Villejuifois

Pourquoi, pour elle, c’est « Ensemble pour Villejuif ».

Villejuifoise depuis 2001, ayant vécu aux Lozaits et dans le bas de Villejuif avant d’habiter aujourd’hui dans le centre-ville, Anne-Gaëlle Leydier connaît bien notre ville où, mère d’un ado de près de 15 ans, elle s’est beaucoup engagée comme parent d’élève. Elle achève son premier mandat de conseillère municipale, dans l’opposition, ce qui n’a pas été une sinécure, comme elle en a témoigné le 5 février devant les 600 personnes présentes aux Esselières. Cela ne l’empêche pas d’aspirer à un deuxième mandat « au côté de Pierre Garzon pour un vrai changement au sein de la ville ».

«Avec Pierre Garzon, nous avons une tête de liste crédible pour une ville de 56 000 habitants, bientôt au carrefour de trois lignes de métro et de beaucoup d’autres lignes de transport. Il nous fallait cette personne d’envergure, on a la chance de l’avoir trouvée avec Pierre Garzon. Il a rassemblé autour de lui des gens très différents. Il sait synthétiser toutes les compétences, toutes les envies.

Cela se traduit dans notre projet vraiment large, très large avec plus de 120 propositions qui reflètent toutes les ambitions que nous avons pour notre ville, aujourd’hui et pour les années à venir.
On les a construites depuis plus d’un an à travers des consultations, des ateliers, des questionnaires et beaucoup d’échanges au porte-à-porte. On a senti cette volonté que rien ne pouvait s’imposer, mais que tout se ferait avec les gens.

On peut donc être très ambitieux sur le caractère écologique et le caractère solidaire de la ville que nous voulons construire parce qu’on sait qu’on va le faire avec les habitants. On sait de quoi ils ont besoin et on sait aussi quel est l’engagement qu’ils ont chacun envie de mettre, à la mesure de leurs moyens, pour aller vers cette ville écologique, solidaire, multiple et diverse. »

Fermer le menu