ALAIN ROUY : pour que Villejuif redevienne « Ville de Paix »

Pourquoi, pour lui, c’est « Ensemble pour Villejuif ».

Alain Rouy est responsable national d’un mouvement pacifiste et d’une ONG d’éducation à la paix et à la non-violence, ancien élu villejuifois à la vie associative et à la culture de paix.

« L’une des premières mesures du maire sortant de Villejuif fut de désaffilier notre ville de l’association internationale des maires pour la paix, présidée par les maires de Hiroshima et Nagasaki. Quel triste message à une époque où l’ONU appelle les villes à s’engager pour la paix et pour le climat en tant qu’entités les plus proches des populations et de leurs aspirations !
Les militants associatifs attendent avec impatience que la ville réinscrive la culture de la paix dans les moments forts qui scandent la vie de la cité et qu’elle favorise l’éducation à la citoyenneté internationale des jeunes. Les associations et les ONG sont prêtes à s’engager dans un partenariat constructif avec la commune pour la sensibilisation du grand public, l’action éducative et le développement d’initiatives de la jeunesse dans les domaines de la paix, du climat, de l’antiracisme, de la solidarité internationale et de la coopération décentralisée.
En faisant des écoles et des centres de loisirs, des terrains de sport et des équipements culturels des lieux de fraternité et de convivialité d’où sont exclus la violence et le racisme, en favorisant l’éclosion d’ateliers d’éducation à la paix dans la ville, Villejuif renouera avec sa tradition de Ville de Paix.
C’est avec cet espoir que j’apporte mon plein soutien à la liste « Ensemble pour Villejuif écologique et solidaire » conduite par Pierre Garzon et Sophie Taillé-Polian. »

Fermer le menu